Comment réduire ses impôts ?

Notre expert Infinim vous éclaire sur l’investissement locatif dans le neuf.

On entend souvent parler de loi Pinel(1), mais concrètement pouvez-vous nous expliquer
quels en sont les avantages ?

Le grand principe du dispositif Pinel : vous permettre de réduire vos impôts sur une période variant de 6 à 12 ans.

Bon à savoir : En achetant un logement neuf éligible Pinel,
vous pouvez réduire vos impôts jusqu’à 6 000 €/an pendant 9 ans et 3 000 €/an les 3 années suivantes(1).

Le principe est simple, vous achetez un logement dans une zone géographique où le besoin en location est fort,
et vous vous engagez à louer ce bien pendant au minimum 6 ans.

En contre partie l’État vous permet de réduire vos impôts.
Ce pacte gagnant-gagnant encourage la mise en location d’appartement ou de maison pour répondre au besoin de se loger.


Est-ce que tout le monde peut « investir en Pinel» ?

En pratique oui ! Seule prérogative : payer des impôts !
Et oui, il s’agit d’une réduction et non d’un crédit d’impôt.
En effet le dispostif Pinel vous accorde une réduction d’impôt qui sera calculée en fonction de plusieurs critères dont
la durée d’investissement, le prix du logement acheté et sa situation géographique.

Pour déterminer quel projet sera le plus rentable pour vous,
nous mettons à votre disposition sur notre site un simulateur gratuit très facile d’utilisation :
www.infinim.fr/financer-votre-projet

Quels sont les logements éligibles Pinel ?

Le dispositif s’applique sur les logements neufs et situés dans des zones géographiques tendues,
c’est à dire en zone A, A bis et B1 (1).
Pour en savoir +, rendez-vous sur www.infinim.fr /investissement-locatif

Toutes nos résidences sont éligibles Pinel.
Découvrez l’ensemble de notre offre >>


(1) Le dispositif Pinel permet de bénéficier d’une réduction d’impôt, codifiée à l’article 199 novovicies du code général des impôts, pour l’acquisition d’un logement, situé dans certaines zones géographiques (Zone A, A bis et B1) et fonction de la performance énergétique du bâtiment, destiné à la location pendant 6 ans minimum à un loyer plafonné et à des locataires sous plafonds de ressources (le locataire peut être l’ascendant ou le descendant du propriétaire, à condition que celui-ci ne soit pas membre du foyer fiscal du propriétaire). La réduction d’impôt est de 12 % (pour 6 ans de location), 18 % (pour 9 ans de location) ou de 21 % (pour 12 ans de location) du prix d’acquisition du bien retenu, dans la limite d’un prix d’achat de 5 500 €/m2 et dans la limite de 300 000 € par an (limité à deux logements achetés par an maximum).
Les réductions d’impôts représentent une réduction maximale respective de 36 000 € pour 6 ans et 54 000 € pour 9 ans (soit 6 000 €/an) par contribuable, dans le cadre d’un plafond annuel des niches fiscales de 10 000 €. Si la location se poursuit, sur une durée maximale d’une fois 3 ans pour un engagement initial de 9 ans soit 12 ans : la réduction d’impôt est alors égale à 3 % du prix de revient du logement sur cette période soit un total de 21 % sur l’ensemble de la période de location représentant une réduction maximale de 63 000 €. Cette réduction d’impôt est prise en compte pour le calcul du plafonnement global de certains avantages fiscaux visés à l’article 200-0 A du CGI.
Faire un investissement immobilier présente des risques, notamment en cas d’absence de location, de loyer impayé ou de vacance locative. Le non-respect des engagements de location entraîne la perte du bénéfice de la réduction d’impôt. Tout décalage dans la signature de l’acquisition et/ou dans le calendrier de livraison est susceptible d’entrainer la perte du bénéfice de la réduction d’impôt. Détail et conditions dans notre espace de vente. Conditions détaillées sur www.service-public.fr ou sur www.cohesion-territoires.gouv.fr.
(2) Recentrage selon la loi de finance 2018.